Technique #2 : L’espace de travail

Cet article « Tirage-Art.com » est la deuxième partie d’un triptyque constitué dans un premier temps, du « Profil Incorporé », dans un deuxième temps, de « l’espace de travail » et dans un dernier temps, du « Profil Écran ». Vous pouvez donc dès à présent prendre connaissance de la première partie indispensable à la bonne compréhension de l’ensemble, en cliquant sur le lien suivant : « Profil Incorporé »

1 – La définition de « l’espace de travail »

L’idée est toujours la même : faire simple. Si je dois donc proposer une définition simple de l’espace de travail, je dirai d’abord par opposition aux « Espace Numérique de Travail » (ENT) que cet espace est personnel. Je parle ici d’un espace lié à l’utilisation d’un logiciel sur un moniteur. Cet espace définit la « bonne façon » (en dehors de la calibration d’écran, article à venir) de voir les éléments posés sur votre bureau virtuel : la surface dédiée du logiciel ou vous allez recevoir votre image et donc la voir. En tout cas, il définit la façon la plus acceptable de voir ces éléments lorsque ils sont dépourvus de profil incorporé. Il vient donc surtout en secours quand il y a un défaut de profil incorporé. Pour configurer votre « espace de travail », dans « Photoshop », il vous faut vous rendre dans le menu « EDITION » et l’onglet « COULEUR ».

2 – La lecture de l’image dans « l’espace de travail »

Pour visualiser le plus correctement possible l’image que vous allez ouvrir dans l’espace de travail « Photoshop », il vous faut donc proposer dans cet espace colorimétrique, un profil qui soit le plus proche possible de vos habitudes de travail. Quand on sait qu’en photographie ou reproduction par scanner, les profils les plus souvent rencontrés sont sRVB ou AdobeRVB, vous n’avez pas grande hésitation à avoir. Il vous faut ensuite vous assurer que le profil de lecture enregistré à l’ouverture de « Photoshop » soit si possible équivalent voire plus grand que le profil incorporé de l’image que vous vous apprêtez à post-traiter en supposant qu’il est présent. Ceci est important lorsque l’image est destinée à l’impression et pour être sur que l’ensemble colorimétrique que vous avez choisi sera totalement pris en compte lors du processus de valorisation de votre image. Ceci vous permet aussi de réaliser un dernier contrôle sur vos images en leurs attribuant le bon profil.

3 – le choix du profil

Si vous prenez vos images toujours avec le même profil incorporé, la logique voudrait donc que vous choisissiez par sécurité, ce même profil dans l’espace de travail « Photoshop ». Donc, si vos images portent une information colorimétrique sRVB, Il vous faudrait sélectionner dans l’onglet « COULEUR » du menu « EDITION », le profil sRVB. C’est également le cas avec le profil incorporé « AdobeRVB ». Puisque cet espace vient en secours en cas d’absence malencontreuse de profil pour une raison x ou y, vous serez donc parfaitement en adéquation avec votre démarche qualité.

Capture1
4 – les alertes à mettre en place

En pratique, lorsque vous choisissez le même profil entre les deux univers de travail (le périphérique photo et le logiciel), votre image s’ouvre directement sur l’écran du moniteur. C’est, dans l’absolu, parfait car cela veut dire que votre image comporte bien un profil incorporé et que ce dernier est identique à l’espace de travail.

Il arrive également que le profil incorporé s’égare lors des différentes manipulations, « l’espace de travail » joue alors pleinement son rôle puisque il va vous prévenir (si vous lui avez demandé, voir « Profil incorporé » !!) que votre image ne porte aucune information colorimétrique. Dans tous les cas, il est plus prudent d’ouvrir alors l’image dans l’état ou elle se trouve et de lui attribuer le bon profil par la suite en sachant que ce profil sera celui de l’espace de travail. Vous aurez quoi qu’il arrive toujours le bon visuel à l’écran.

Capture4

Dans certain cas, enfin, il est possible que l’artiste dispose d’univers de travail différents (périphériques d’entrée différents), chacun pouvant porter un profil incorporé différent. Je ne peux que vous conseiller dans un premier temps d’harmoniser tous vos équipements. et si vous ne le souhaitez pas (?) de choisir alors dans « l’espace de travail » le profil le plus large (voir paragraphe 6) : Adobe RVB étant bien suffisant (prophotoRVB mais cela ne se justifie pas dans 99% des situations). Dans le cas d’une discordance de profil, le logiciel alors vous prévient. Si vous savez que votre image porte bien un profil incorporé sRVB, il vous faut conserver ce profil quoiqu’il arrive, l’espace de travail respectera alors votre choix et vous verrez effectivement votre image avec le bon profil. Si l’image ne porte pas de profil, elle s’ouvrira soit dans un espace colorimétrique correct (AdobeRVB) que vous validerez à l’enregistrement de votre image (« Enregistrer sous ») soit dans un espace plus riche. il vous faudra alors « attribuer » le bon profil, en l’occurrence sRVB dans un premier temps avant tout post-traitement.

Capture5
5 – ce qu’il ne faut pas faire

Un espace de travail vient en secours lorsque le profil incorporé est absent. Puisque il s’agit que de cela, cet espace de travail ne doit en aucun cas porté une information de profil écran. Deux raisons à cela, tout d’abord, le « profil écran » ne concerne pas l’image à proprement parlé mais un matériel précis : le moniteur. Ensuite, ce profil écran retranscrit les comportements et les éventuels « défauts colorimétriques » de ce matériel. Si vous visualisez votre image avec ce profil écran dans l’espace de travail « Photoshop », vous risquez d’avoir alors une interprétation erronée de la dite image et plus encore si vous sauvegardez cette image avec le « profil écran », par nature variable.

6 – Le contrôle visuel

Il faut savoir que le profil sRVB possède une plage de couleurs visibles (Gamut) moins importante que le profil AdobeRVB, nous l’avons déjà vu.  Si cela n’a pas grande conséquence sur la qualité finale des images lors de l’impression bien qu’il est toujours préférable de disposer d’un environnement colorimétrique plus riche dans ce cas précis, cela peut avoir de grandes conséquences si vous vous trompez de profil à l’attribution. En effet, une image prise avec un profil incorporé non attribué sRVB et ouverte dans un « espace de travail » photoshop « AdobeRVB » apparaitra plus saturée sur l’ensemble du spectre de couleur et notamment dans les couleurs chaudes (rouge). Il vous faut donc impérativement corriger cela avant de commencer votre post-traitement. Il vaut mieux attribuer le bon profil à votre image et ensuite saturer si vous le souhaitez votre image à partir de ce visuel réel corrigé que faire l’inverse au risque de se tromper de nouveau par la suite.

Capture3
7 – l’attribution de profil

Pour finir , je vais très vite vous parler de l’attribution de profil. c’est une manipulation qui doit être rare et faite de façon raisonnée en fonction du visuel présent sur votre espace de travail « Photoshop » et en fonction du « périphérique d’entrée » que vous utilisez. Dans un premier temps, n’hésitez pas à chercher le profil incorporé porté par le matériel. Dans la plupart des cas, en l’absence d’action de la part de l’artiste, il s’agit de sRVB. Dans un deuxième temps, ayez un œil critique sur le visuel que vous avez à l’écran et faite appel à votre mémoire afin de remettre l’image dans le contexte de prise de vue. Comparez s’il le faut et finalisez votre interprétation en choisissant le profil le plus juste. Il ne faudra pas en changer par la suite. Pour attribuer un profil à une image, vous devez aller sur « Photoshop » dans le menu « EDITION » et l’onglet « ATTRIBUER UN PROFIL … ».

Capture1

Bonne lecture et à très vite pour la troisième partie : le « Profil Écran »

Michel LECOCQ


NOTRE CARTE DE VISITE 2015

www.tirage-art.com – le labo fine-art

www.imago-michel.com – le site artistique

tiragelecocq.wordpress.com pour les informations en continue

la page Facebook pour le partage et la communauté

lecocq@tirage-art.com pour tout ce qui concerne l’impression fine-art

contact@imago-michel.com pour tout achat d’œuvres d’art signées LECOCQ

06 60 80 55 75 pour toutes vos demandes

Publicités

2 Comments

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s