S’il en reste UN, c’est « Image(s) in Air »

FESTIVAL « IMAGE(S) IN AIR »

du 6 au 14 octobre 2018

Salle Yann Piat – La-Londe-Les-Maures

VERNISSAGE : Vendredi 5 octobre 2018 à partir de 18h30.

Des quelques festivals dédiés à la photographie organisés dans le Var, le festival « Image(s) in Air » organisé par la ville de La-Londe-Les-Maures reste désormais presque le seul à résister. Il est possible que je fasse erreur par rapport à certains évènements ponctuels au devenir incertain, mais hélas la réalité est bien là. Exit le festival « Photomed » à Sanary, un festival certes importé mais qui avait le mérite d’exister. Exit également les volontés à Saint Raphaël autour notamment de la photographie Urbaine. « Œil en Seyne » bien sur tient le haut du pavé, mais il n’est (comme un peu « PhotoMed », avec un bémol, en son temps) pas destiné à promouvoir la photographie locale de qualité  ignorée des services culturels du département.

PAGE FB DE L’EVENEMENT

Alors que faut-il faire ? EN PROFITER. La quatrième édition du festival doit être dans les cœurs des photographes locaux car l’année prochaine, un certain nombre d’artistes présents maintenant ne viendront pas sur le principe du turn-over. Il faut donc que ce festival soit  un succès pour avoir la chance de vivre une cinquième édition et de découvrir de nouveaux univers. C’est presque un impératif.

Le festival se déroule traditionnellement entre le premier et le deuxième WE du mois d’octobre. Cette année, il aura lieu du 6 au 14 octobre. Il met à l’honneur dans une même salle depuis le début (la formule n’a pas changée) 16 photographes, chacun ayant un espace identique afin de présenter sa série d’images comme il le souhaite : petits ou grands formats, peu importe ! La présentation a d’ailleurs son importance. C’est une bonne chose.

Les organisateurs font en général un mix savant entre des artistes locaux et des talents nationaux en essayant de mettre en évidence pour chacun, un savoir faire particulier, une démarche original. C’est donc un festival photographique axés sur la diversité. Un prix est décerné à la fin des dix jours : le prix du jury. Il récompense la série la plus en vue sur des critère d’originalité, de beauté, de présentation ….

Le gagnant se voit offrir un espace d’exposition pour l’année suivante et plus encore en fonction des partenaires, mais le réel bonheur n’est pas là (j’espère), il est dans le partage d’images et la convivialité. Ce sont avec ces objectifs que l’équipe municipal travaille et j’avoue que ça marche très bien. C’est donc un festival qui a trouvé la bonne formule très vite, dès la première édition. Il a fallu par la suite peaufiner un peu, des détails et j’avoue que le cadre est devenu au fil des années bien agréable. Les organisateurs savent accueillir !

J’ai eu le plaisir d’imprimer pour cette édition trois séries d’images, chacune bien différentes comme cela est exigé. Je suis très fière d’avoir pu proposer mon savoir faire sur ces trois expositions. Elles sont un peu le fil mince mais très important qui me relie à ce festival. C’est un grand honneur pour moi. Il s’agit des expositions de Yann Quetu, de Thierry Manac’h et de Michel Lecocq. J’ai aussi travailler avec Pascal Belhomme pour ses tirages de vente. Venez nombreux chaque jour à ce festival pour soutenir la créativité local.

A très bientôt

Isabelle


www.tirage-art.com – le labo fine-art

www.imago-michel.com – le site artistique

tiragelecocq.wordpress.com pour les informations en continue

la page Facebook pour le partage et la communauté

La page Instagram pour les coups de flash

lecocq@tirage-art.com pour tout ce qui concerne l’impression fine-art

contact@imago-michel.com pour tout achat d’œuvres d’art signées LECOCQ

06 60 80 55 75 pour toutes vos demandes

Publicités

Une exposition magnifique

Derniers jours : expo de Fabien Licata

Salle du Château de Sollies-Pont (Var)

jusqu’au 28 février

Site de l’artiste : https://www.fabien-licata.com/

 

Je n’avais pas vu l’exposition de Fabien Licata dans sa totalité. J’ai donc étais très heureuse de découvrir un travail magnifique dans le contenu bien sûr et aussi grâce à l’espace admirable que la mairie de Sollies-Pont (Var) met à la disposition des artistes moyennant une petite participation. Les artistes ne s’y trompent pas puisque la salle est déjà prise pour l’année à venir (2019).

_DSF4674[1].jpg

Je ne peux que vous inviter à venir voir cette série parfaitement mise en valeur par l’artiste plasticien. Certes, l’image se suffit à elle même, mais lorsqu’elle est dans le plus beau des écrins, sa valeur franchie une autre dimension. Fabien l’a bien compris. Cette mise en valeur nous invite à poursuivre et à nous arrêter davantage devant chaque œuvre. C’est étrange mais c’est ainsi.

_DSF4676[1]

L’exposition se termine (déjà !) le 28 février. Franchement, c’est l’exposition varoise d’un artiste varois à voir en ce moment et une sacrée claque non seulement pour la qualité du travail photographique mais aussi pour la démarche originale. Les images sont toutes imprimées sur papier fine-art « hahnemuhle PhotoRag bright white » et « PhotoRag Satin ». Elles sont contrecollées sur des plaques de « Dibond-Dilite » de 3 mm d’épaisseur et sont bien entendues encadrées par des caisses américaines en aluminium noir brossé et satiné.

A ne pas rater, dépêchez vous, il ne reste que 6 jours !

Isabelle


www.tirage-art.com – le labo fine-art

www.imago-michel.com – le site artistique

tiragelecocq.wordpress.com pour les informations en continue

la page Facebook pour le partage et la communauté

lecocq@tirage-art.com pour tout ce qui concerne l’impression fine-art

contact@imago-michel.com pour tout achat d’œuvres d’art signées LECOCQ

06 60 80 55 75 pour toutes vos demandes

Retour sur les nouveautés

J’ai mis en ligne ce matin (jeudi 1er février), nos nouvelles propositions. Elles se trouvent principalement sur la page « Tirages » et concernent essentiellement les différentes formules possibles lorsque vous commandez un tirage. Je ne vous parlerai pas ici des tarifs qui ont été modifiés pour la plupart des papiers par nécessité impérieuse.

Que pouvez-vous faire lorsque vous allez sur le site www.tirage-art.com ?

Choisir un papier : Vous avez à disposition si vous ouvrez la page « Tirage » tous les papiers que nous proposons. Ils sont au nombre de 17. C’est un choix important. Le laboratoire est l’un des mieux placé à ce niveau là. Il vous propose de plus seulement des papiers de marque historique très connus, un choix voulu pour des raisons pratiques et liées à la « Digigraphie ». Vous pouvez découvrir notre nouveau papier, le papier « Hahnemuhle Photorag 188 g/m² ».

Choisir un format : Une fois le support choisi, il vous faut décider du format que votre image aura avec ou sans marge blanche. C’est directement dans la page du papier que tout se joue. 40 formats sont à votre disposition. Je les appelle des « formats standards ». Il est possible d’agrandir à l’infini ses propositions si vous souhaitez du « sur-mesure ». La seule contrainte est celle de la taille de l’image en largeur. Elle doit être inférieure ou égale à 1,10 m. Bien sur, vos commandes « sur mesure » se déroulent hors site et ne bénéficient pas des « remises fidélité ». un nouveau format standard est en ligne, le format 90×120 cm.

Choisir le contrecollage : je ne fais que des contrecollages d’impression sur plaque de « Dibond » adhésive « dilite » (en effet, le « dibond » est utilisé pour de l’impression directe, or je ne réalise pas d’impression directe). Il est dorénavant possible entre les formats 20×30 cm et 30×45 cm de choisir deux épaisseurs de plaque, 2 et 3 mm. Au delà du format de tirage 30×45 cm, il ne subsiste que l’épaisseur 3 mm. vous pouvez d’ailleurs constater que le bouton « Dibond 2 mm » disparait. trois nouveaux formats sont disponibles, les formats 50×100 cm, 70×70 cm et 70×100 cm.

Choisir les attaches : c’est la vraie nouveauté. Si vous choisissez l’option « contrecollage », vous activez l’apparition de boutons au niveau de la ligne « Attaches pour Dibond ». En fonction du format final du contrecollage, le choix des attaches varient. Ainsi, les « attaches rondes » ne sont disponibles que jusqu’au format 50×60 cm maximum. Une fois passé ce format, ce choix disparait pour faire place à un nouveau choix, les « attaches carrées ». De la même façon, à partir du format 30×30 cm, quelque soit l’épaisseur de la plaque, il vous est possible de directement commander les châssis rentrants. Vous disposez d’un bouton pour le faire. Les attaches ne sont donc plus fournies systématiquement par défaut avec vos images contrecollées de surface inférieure ou équivalente à 0,25 m². Elles sont de plus toujours vendues par deux, c’est important à savoir. Enfin, le prix des attaches et des châssis rentrants commandés est bien moins cher associés à un tirage contrecollé (sauf pour le format 30×30 cm où il est identique en châssis) , mais il vous est toujours possible de commander ces fournitures séparément dans la page « Accessoires ».

Choisir les finitions : quand je parle de finition, il s’agit de l’application du vernis de protection anti UV ou bien de la déclaration de vos images en « Digigraphie ». Rien n’a bougé sur ces lignes là.

Une fois la quantité de tirage définie, vous pouvez alors valider votre commande en sachant que vous disposez toujours d’un contrôle et d’un retour en arrière jusqu’à la validation ultime de votre panier. Les images sont ensuite envoyées séparément à l’adresse émail lecocq@tirage-art.com avec le site de partage WETRANSFER ou bien en demandant un lien sécurisé DROPBOX. N’hésitez pas à bien lire les descriptions associées à la page produit !

Au moindre doute, je suis là !

Bonne visite, Isabelle


www.tirage-art.com – le labo fine-art

www.imago-michel.com – le site artistique

tiragelecocq.wordpress.com pour les informations en continue

la page Facebook pour le partage et la communauté

lecocq@tirage-art.com pour tout ce qui concerne l’impression fine-art

contact@imago-michel.com pour tout achat d’œuvres d’art signées LECOCQ

06 60 80 55 75 pour toutes vos demandes

Le Licata Dax Tour

Un bon titre met en avant un bon article. J’ai vraiment réfléchi deux minutes avant de produire celui-ci. Un effort payant ! je n’en sais rien. En revanche, ce que je sais, c’est qu’effectivement Fabien Licata expose bien ses images à Dax dans le cadre du festival « PHOTO-DAX » 2017. Celles-ci sont visibles en très grand dans les jardins du casino jusqu’au 23 juillet 2017.

Le festival a déjà commencé. Cet article ne surprendra donc pas les habitants de Dax qui passent tous les jours dans les jardins du casino. Pour les autres, Vous avez du temps (ne tardez pas, quand même) pour venir découvrir ce que nous pourrions appeler de la photographie surréaliste produite d’abord dans la tête de l’artiste avant de subir les effets originaux de post-traitements audacieux.

flyer1-DAX_verso-web.jpg

Non, les pétales des fleurs ne dégoulinent pas. ils ont pris cet aspect pour les besoins d’une cause, le « réchauffement climatique » (titre de l’exposition). Si j’ai bien compris le propos, imaginons donc simplement que notre monde est fait de sucre, ce sucre à bonbon dont la tenue est acceptable sous nos latitudes et nos températures. Imaginez donc que la température augmente à un point tel que le sucre viendrait à fondre et à s’allonger sous les coups de la gravité.

Le tableau est amusant, mais finalement pas temps que cela, si à la place de sucre, nous parlons de catastrophe. Très vite le ton devient sérieux et on rigole un peu moins. Fabien Licata a voulu ajouter une pierre à l’édifice en sensibilisant le public au réchauffement climatique à travers cette série d’images curieuses, attirantes et surprenantes. Pour compléter le propos, je vous réserve ci dessous quelques documents permettant de mieux comprendre l’intention de l’auteur et de découvrir le festival.

Texte de l’exposition « réchauffement climatique »

Dépliant-photo-Dax-2017

Quant au festival, il est entièrement consacré à la photographie « professionnelle ». Il est donc la vitrine de la profession. Chaque année, il propose ce qui se fait de mieux dans le milieu en offrant de très belles expositions aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Il œuvre ainsi pour la promotion d’un métier que l’on doit assurément défendre.  Il commence avec les beau jours, début juin (le 3 pour l’édition actuelle) et se terminera cette année le 23 juillet . Pour tout renseignement, n’hésitez à consulter les traditionnels liens ci dessous :

http://festival-photo.dax.fr/

http://www.fabien-licata.com/

Profitez bien de l’été à Dax

Michel


NOTRE CARTE DE VISITE 2017

www.tirage-art.com – le labo fine-art

www.imago-michel.com – le site artistique

tiragelecocq.wordpress.com pour les informations en continue

la page Facebook pour le partage et la communauté

lecocq@tirage-art.com pour tout ce qui concerne l’impression fine-art

contact@imago-michel.com pour tout achat d’œuvres d’art signées LECOCQ

06 60 80 55 75 pour toutes vos demandes

Triste Journal et Blog Précieux

ART IN VAR : http://www.artinvar.fr/

Dans le cadre de la promotion de la vente aux enchères organisée par Siel de Paris et le MoLA auprès des artistes varois, j’ai eu la présence d’esprit au début de ma démarche de curateurs pour cet évènement national, de contacter le journal départemental « V.M. ». C’est en général ce qui semble le plus logique à entreprendre puisque ce journal se vante d’être « le grand quotidien du Sud-Est ». Cela tombe bien, j’habite dans le Sud-Est de la France. Qu’elle n’a pas été ma surprise de voir ma demande rejetée arguant le fait qu’elle portait une connotation « à priori » trop commerciale  pour être recevable (je vous rappelle qu’il s’agit d’une démarche de promotion de l’art émergeant à caractère caritatif).

Deux choses d’emblée, me choquent dans ce refus et me font dire que j’ai bien raison de ne pas acheter ce journal. La première entretient l’idée que les artistes varois n’ont pas le droit d’être informés et par conséquent, que l’on se moque totalement de leur existence. La deuxième est encore plus embêtante car elle suppose qu’il faudrait que j’écrive moi même un article « journalistiquement » recevable pour ce pauvre média sans que celui ci ne fasse le moindre effort, à savoir son travail de journalisme : le recueil d’information; le recoupement, l’interview, l’accueil, le tri, la rédaction … Bref, le job de tout bon reporteur local.

Je leur en veux un peu, voire beaucoup car cela sous entend que « Tirage-Art » n’est pas assez bien pour eux et pas assez « people ». Triste journal. J’ai donc laissé l’édition d’hier à mon cochon d’inde et j’ai poursuivi ma route. En traçant ce chemin par moment difficile, je suis tombé sur ce blog et je me suis dit : voila un environnement intéressant. Il s’agit du site/blog : http://www.artinvar.fr/ . Il ne parle que d’art et de culture varoise. Je suis de ceux qui croient à la mutualisation des effort à défaut de moyen. J’ai eu le plaisir de partager cette passion qui m’anime au sujet du MoLA dans ce cas précis au moins pendant une courte période et j’ai bien compris que j’étais tombé sur la bonne personne et le bon univers.

Il est des gens qu’il faut encenser. Marlène est une personne précieuse. Le blog/site mériterait d’ailleurs un article de fond complet sur le « grand quotidien du Sud-Est » mais celui-ci possède des frontières très réduites et des intérêts diamétralement opposés. Dans ce site, vous trouverez des articles bien écrits sur la plupart des activités artistiques qui se trouvent dans le Var. Ils sont sans concession, complets, agréables, pertinents et offrent une véritable fenêtre sur les sorties à faire. Bref, si vous avez besoin d’un outil pour organiser vos journées et vos Week-End, c’est le site que je vous conseille. Si vous souhaitez également répondre à des appels à candidature ou connaitre des artistes locaux qui veulent exister, vous êtes au bon endroit !

ART IN VAR : http://www.artinvar.fr/

Michel , en colère, mais apaisé


NOTRE CARTE DE VISITE 2017

www.tirage-art.com – le labo fine-art

www.imago-michel.com – le site artistique

tiragelecocq.wordpress.com pour les informations en continue

la page Facebook pour le partage et la communauté

lecocq@tirage-art.com pour tout ce qui concerne l’impression fine-art

contact@imago-michel.com pour tout achat d’œuvres d’art signées LECOCQ

06 60 80 55 75 pour toutes vos demandes

On est bien à Verquigneul

La troisième édition des rencontres photographiques de VERQUIGNEUL se déroulera ce Week-End : entre le 12 et le 14 mai 2017. Elle a pour objet de faire découvrir au plus grand nombre ce qu’il est possible de réaliser lorsque nous possédons un appareil dans les mains. Elle proposera donc aux regards critiques des visiteurs, des univers très différents dans lesquels chacun pourra puiser un peu d’inspiration pour essayer de faire aussi bien. Lire la suite

Deux auteurs à Hauteville-Lompnes

Festival Nature Ain Hauteville-Lompnes (5ème édition)

Du 12 au 14 mai 2017

Tout savoir sur le festival ICI

 

Je vous avais annoncé la mise en ligne de quelques articles sur les festivaliers qui prochainement vont consacrer un peu de leur temps à montrer leurs images au public. Ceci est le premier article du genre. Je reporte par obligation, l’article sur les livres techniques photo de Denis Dubesset. Je suis certain qu’il ne m’en voudra pas !! Il est prévu très prochainement. Lire la suite